Plantomania

discussion sur les plantes et les jardins
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les déchéts ménagers de Nanterre

Aller en bas 
AuteurMessage
allopacs
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 880
Localisation : Portes-Les-Valence
Date d'inscription : 28/02/2005

MessageSujet: Les déchéts ménagers de Nanterre   Lun Juil 04 2005, 03:53

Le devenir des déchets ménagers : exemple du centre de tri de Nanterre
En discuter sur le forum "environnement, écologie et nature"


Conditionnement en balles avant envoi vers les filières de recyclage
crédit : © Laurent Mignaux - MeddEn 10 ans, les communes de l’Agglomération Parisienne ont connu une augmentation supérieure à 20 % des tonnages de déchets ménagers à traiter par habitant. Cette évolution a des conséquences lourdes en termes d’investissements, de capacités d’accueil, de traitement et de respect de l’environnement. Le Syndicat Intercommunal de Traitement des Ordures Ménagères de l’Agglomération parisienne (SYCTOM) a décidé de s’engager dans une logique active de développement durable et de prévention et de réduction des quantités de déchets à traiter.

Composé de 85 communes, réparties sur 5 départements (Paris, Hauts-de-Seine, Yvelines, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne), le syndicat Intercommunal prend en charge la gestion du traitement des 2,7 millions de tonnes de déchets ménagers issus de la collecte des 5,5 millions d’habitants.

Les habitants de ces communes peuvent trier les déchets ménagers recyclables en les déposant dans des bacs adaptés. Depuis 5 ans, le tonnage des collectes sélectives progresse. Il est en 2004 de 141 000 tonnes.

Un nouveau centre de tri de collectes sélectives
Pour répondre à l’augmentation des collectes sélectives d’emballages ménagers le syndicat de l’Agglomération parisienne a inauguré le 27 octobre 2004 un nouveau centre de tri de collectes sélectives à Nanterre d’une capacité annuelle de 40 000 tonnes. Il reçoit les collectes sélectives d’environ 1 million d’habitants des arrondissements et communes de l’Ouest parisien.

Le SYCTOM a conçu ce centre de tri suivant les principes de Haute Qualité Environnementale : choix des procédés et des produits de construction, recyclabilité lors de la déconstruction, isolation phonique, utilisation rationnelle de l’énergie, mise en place de capteurs solaires, cadre de travail optimisé pour les salariés...

Un système de gestion technique centralisé permet de commander les équipements d’accès, de surveillance, la pesée, l’éclairage, la ventilation, les armoires électriques, l’arrosage…, minimisant ainsi l’utilisation de l’énergie.

Conformément au principe du tri négatif, les éléments indésirables sont retirés au fur et à mesure de la chaîne de tri. Tout le reste, valorisable, pourra redevenir une « matière première secondaire » après avoir été séparé par type de matériau.

L’ergonomie des postes de travail a été étudiée afin d’améliorer les postures et de permettre un repos ponctuel par des appuis adaptés.

Concernant le bruit, les cabines de travail sont isolées, les goulottes dans lesquelles sont jetés les matériaux sont équipées d’un revêtement absorbant le bruit ; les façades, les vitrages et les planchers ont été choisis pour leur absorption phonique.

Un travail de recherche a permis l’amélioration de la ventilation de la zone de tri par un apport d’air frais venant de l’extérieur à un débit de 500 m3/heure par trieur.

Par ailleurs, l’exploitant met en oeuvre un volet social, en concertation avec des associations d’insertion, afin d’apporter un emploi solidaire (sur 30 personnes en insertion, 21 étaient dernièrement en CDI) pour des personnes en insertion professionnelle.

Le syndicat qui souhaite développer le recours aux modes de transport alternatifs pour limiter le trafic routier a mis en place l’évacuation par voie fluviale des journaux-magazines au départ des cetres de tri de Gennevilliers et Nanterre. Des études sont en cours pour un transport groupé des journaux-magazines d’Ile-de-France sur des barges spéciales vers le papetier repreneur situé à Grand Couronne (76).

Le centre de tri de Nanterre bénéficie des démarches liées à la mise en place des Systèmes de Management de l’Environnement ISO 14001 et de la Qualité ISO 9001 qui permettent de maîtriser l’ensemble des processus de production et de contrôle dans une perspective d’amélioration continue et... durable.

A cet égard, le centre constitue pour le public un outil pédagogique sur le tri des déchets : l’accueil des visiteurs, une salle d’animation, des parcours et des lieux d’observation y sont d’ailleurs prévus.

En savoir plus
Photos du centre de tri
Notre dossier sur la gestion des déchets
Auteur : e-meddiat, le webzine du Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable
Revenir en haut Aller en bas
 
Les déchéts ménagers de Nanterre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Immatriculation à la préfecture de Nanterre
» Renouvellement du parc d'autobus : C-B de Nanterre
» Pourpiers
» Pour un nouveau club de hand à Aurillac...
» Préparation de Exposition intéractive sur "les Alternatives Naturelles pour la Maison"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plantomania :: ESPACE ENVIRONNEMENT ET RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE :: LES BONNES HABITUDES-
Sauter vers: