Plantomania
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Plantomania

discussion sur les plantes et les jardins
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Pollution à l'ozone

Aller en bas 
AuteurMessage
allopacs
Confirmé
allopacs

Nombre de messages : 820
Localisation : Portes-Les-Valence
Date d'inscription : 28/02/2005

Pollution à l'ozone Empty
MessageSujet: Pollution à l'ozone   Pollution à l'ozone EmptyLun Juil 04 2005, 03:00

Pollution à l'ozone inquiétante dans plusieurs régions françaises
En discuter sur le forum "environnement, écologie et nature"

Paris, boulevard périphérique
crédit : notre-planete.infoComme nombre de périodes estivales marquées par un soleil de plomb(1), l'absence de vents et surtout un trafic routier massif et continuel, la pollution à l'ozone s'accentue et persiste dans de nombreuses régions en France.

Ainsi, le seuil d'information et de recommandation en matière de pollution à l'ozone a été déclenché à Paris et en Alsace et dans la région Paca.

Rappel des différents seuils
Le seuil de recommandation et d'information est déclenché dès lors que la pollution à l'ozone atteint 180 µg/m3 en moyenne horaire. Il existe ensuite plusieurs seuils d'alerte :
- 1er seuil : 240 µg/m³ en moyenne horaire dépassé pendant trois heures consécutives ;
- 2e seuil : 300 µg/m³ en moyenne horaire dépassé pendant trois heures consécutives ;
- 3e seuil : 360 µg/m³ en moyenne horaire.

cas de l'ïle-de-France
Dans l'agglomération de Paris, la pollution de fond (à différencier de la pollution de proximité au contact direct du trafic automobile) à atteint 200 μg/m3 aujourd'hui.
Mais c'est dans les zones rurales Sud et Ouest que les plus fortes concentrations ont été atteintes avec 227 μg/m3 aujourd'hui également.
Le seuil de recommandation et d'information a donc été largement dépassé avec des valeurs qui s'approchent dangereusement du seuil d'alerte.
Sans attendre, la préfecture de police de Paris avait appelé dans la journée les Franciliens à lever le pied et à privilégier les transports en commun. Un appel dont l'efficacité est toute relative puisqu'aucune mesure vraiment contraignante n'est prise et que l'usage des transports en commun est difficilement supportable vu la chaleur qui y règne (jusqu'à 38°C dans le RER au coeur de Paris l'après-midi et 34°C dès 9h le matin dans le métro).

Cette pollution à l'ozone est enregistrée par Airparif (organisme chargé du contrôle de la qualité de l'air en Ile-de-France) depuis dimanche.

Les autres régions françaises
Des mesures de précaution étaient déjà en vigueur dans la région Paca, le Rhône et l'Isère.
Un avis de pollution à l'ozone à proximité du Havre (Seine-Maritime) a été également émis mercredi par Air Normand, organisme chargé du contrôle de la qualité de l'air en Basse-Seine.
Air Normand a relevé des concentrations de 189 microgrammes par mètres cubes à Saint-Romain-de-Colbosc et de 185 µ/m3 dans la forêt de Brotonne.
En Alsace, où le seuil d'information a été dépassé en de nombreux endroits, la procédure d'information a été maintenue pour jeudi.

Vers l'amélioration ?
Selon les prévisions de Météo France, un ciel plus couvert est annoncé pour jeudi, ce qui pourrait avec plus de vent et l'arrivée d'éventuelles précipitations améliorer la situation.

Les causes de cette pollution
La pollution à l'ozone est générée dans les basses couches de l'atmosphère sous l'effet du rayonnement solaire qui implique des réactions chimiques avec divers polluants primaires comme les oxydes d'azote (NOx), le CO (monoxyde de carbone) et les Composés Organiques Volatils non-Méthaniques (COVNM). Ceci sous l'influence des conditions climatiques et météorologiques (en été avec une température supérieure à 25°C et sous l'effet du déplacement des masses d'air). Le résultat, c'est la formation de composées photo-oxydants dits "secondaires" dont les indicateurs principaux sont le NO2 et l'O3.
Les polluants primaires précurseurs de la pollution à l'ozone sont massivement émis par le trafic automobile.

Les conséquences
Pour la santé, l'ozone est un irritant, aggravant les difficultés respiratoires chez les personnes fragiles. Concernant la végétation, une récente étude de l'Inra a estimé que l'ozone pouvait être responsable d'une baise de 5 à 10 % des rendements de blé en Ile-de-France ces 10 dernières années.

Une pollution de plus en plus fréquente
Selon l'Institut Français de l’Environnement, les concentrations d'ozone sur divers sites représentatifs de l'atmosphère planétaire ont été multipliées par cinq depuis 1870 dans l'hémisphère nord. Plus récemment, en France, les données issues de 37 stations rurales et urbaines de surveillance de la qualité de l'air montrent une augmentation légère des niveaux moyens de concentrations d'ozone depuis 1991 et de fortes variabilités selon les conditions météorologiques. Les étés ensoleillés et chauds conduisent à une forte production d'ozone, comme on l'a vu en 2003.

Les records de 2003
l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) avait dressé en octobre 2003 le premier bilan de la pollution atmosphérique photochimique (ozone, O3) observée au cours de l’été 2003 en France. Un été remarquable par une canicule à l'origine de plus de 15 000 morts en France.
Celui-ci confirme qu’une telle situation n’avait jamais été rencontrée depuis 1991, année au cours de laquelle les mesures de l’ozone ont été généralisées à l’ensemble du pays. Les conditions climatiques et les températures exceptionnelles de cet été ont conduit à des niveaux d’ozone particulièrement élevés à la fois dans les zones urbanisées et dans les zones rurales. Des concentrations également très élevés en poussières (PM10) et en oxydes d’azote (NOx) ont été mesurées dans les grandes agglomérations.

Notes
(1) Météo-France nous donnent quelques températures maximales relevées lundi :
35,8°C à Montélimar (moi j'habite à 40 km )
35,2°C à Auxerre
35,2°C à Sens
35,1 à Courdimanche (91)
37,2°C à Donzere (26)
33,3°C à Strasbourg
31°C à Mulhouse
34,3°C à Paris-Montsouris
34,8°C au Bourget

En savoir plus
Notre dossier sur la pollution atmosphérique
Revenir en haut Aller en bas
 
Pollution à l'ozone
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plantomania :: ESPACE ENVIRONNEMENT ET RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE :: DISCUSSIONS GENERALES-
Sauter vers: