Plantomania
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Plantomania

discussion sur les plantes et les jardins
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-35%
Le deal à ne pas rater :
WD Elements Disque dur portable externe 5 To USB 3.0
99.99 € 152.99 €
Voir le deal

 

 La géothérmie

Aller en bas 
AuteurMessage
allopacs
Confirmé
allopacs

Nombre de messages : 820
Localisation : Portes-Les-Valence
Date d'inscription : 28/02/2005

La géothérmie Empty
MessageSujet: La géothérmie   La géothérmie EmptyLun Juil 04 2005, 03:10

La géothermie, une énergie de l'avenir !
En discuter sur le forum "environnement, écologie et nature"

Baigneurs autour d'une centrale géothermique, Islande
crédit : Hattori, Eiji (UNESCO)A l’occasion du colloque « Rencontres avec les Maîtres d'ouvrage et les professionnels de la géothermie », l’ADEME en partenariat avec le BRGM et l’ARENE Ile de France relancent la dynamique de la géothermie en France, filière énergétique désormais maîtrisée. Elle occupe actuellement la 3ème place des énergies renouvelables, en terme d’énergie produite, derrière la biomasse et l’hydraulique. En quelques années, l’image de la géothermie a énormément évolué. Les handicaps dont souffrait cette filière énergétique (corrosion, faible rentabilité…) ont désormais disparu. Face à un bilan plus que prometteur, l’ADEME et le BRGM se mobilisent afin de relancer la géothermie dans les régions disposant des ressources naturelles nécessaires.

Une filière maîtrisée
La géothermie, qui s’est développée en France dans l'urgence du premier choc pétrolier, fait désormais la preuve de sa pertinence.
La nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre conduit à favoriser la géothermie qui doit désormais occuper une place plus importante dans l’offre énergétique française. Depuis la fin des années 90, les réseaux de chaleur géothermiques s'étendent de façon significative, signe incontestable de la maturité de cette filière qui a su surmonter un à un les défis techniques auxquels elle était confrontée en devenant plus fiable, performante et rentable.

Le bilan de la géothermie est aujourd'hui positif : progrès techniques à tous les niveaux (techniques de forage et d'intervention sur les forages), lutte contre la corrosion des tubages, amélioration de la productivité des puits, optimisation de la production géothermale et de la dépense en énergie.

Aujourd'hui, avec 60 opérations en fonctionnement, la contribution de la géothermie au bilan énergétique national est de l'ordre de 130 000 tep par an, ce qui correspond au chauffage d'environ 150 000 équivalent-logements et à une réduction annuelle des rejets de CO2 dans l'atmosphère de plus de 400 000 tonnes.

Pour une relance de la géothermie
L’ADEME et la Région Ile de France ont mené récemment des études qui ont confirmé l’intérêt énergétique, économique et environnemental d’une relance de la géothermie en Ile de France. Dans cette perspective, l'ADEME, l'ARENE Ile de France et le BRGM se mobilisent afin d'inciter les opérateurs publics et privés à s'impliquer dans cette relance.

Cette relance pourrait ensuite s’étendre à toutes les régions où les ressources géothermales sont exploitables dans des conditions technico-économiques favorables, en particulier en Aquitaine.

Des dispositifs incitatifs
Pour conforter les réseaux existants, l’ADEME et la Région poursuivront le financement des travaux d'extension des réseaux de chaleur, dispositif mis en place depuis l'année 2000 en région Ile de France

Pour permettre le développement de nouveaux projets de géothermie, des dispositifs incitatifs sont nécessaires :
- La couverture des risques associés. Une telle garantie est nécessaire à court terme dans la phase initiale de forage (existence et qualité de la ressource) ou sur du long terme (pérennité de la ressource). Elle permet de pallier les risques potentiels rencontrés lors du développement d'opérations et lors de leur exploitation.
- L’aide au financement des investissements. Ces aides devront être mobilisées soit directement, soit via des instruments économiques valorisant les économies d’énergie ou les économies de CO2 (si ces mécanismes sont applicables à la géothermie).

L’Ile de France, une mine géothermique… soutenue par l’ADEME et la Région
Avec 34 opérations en fonctionnement, alimentant pour l'essentiel des réseaux de chaleur urbains, l’Ile de France est la première région géothermique française. La contribution de la géothermie au bilan énergétique régional devance de loin celle des autres énergies renouvelables. Avec plus de 100 000 tep/an, la géothermie francilienne permet de chauffer l'équivalent d'une ville de 300 000 habitants.

En ce qui concerne les réseaux de chaleur existants, l’ADEME et la Région soutiennent conjointement depuis 2000 une politique d'extension des réseaux géothermiques urbains avec un objectif de raccordement de 20 à 30 000 équivalents logements supplémentaires.

En plus de cette extension de réseau, de nouveaux projets pourraient être réalisés dans le cadre de la relance de la géothermie. Un objectif réaliste mais ambitieux permettrait ainsi la réalisation de 5 nouveaux réseaux géothermiques en Ile de France d'ici à 2010 et 20 et d'ici à 2020 pour desservir alors 100 000 équivalents logements.

En savoir plus
Notre dossier sur les énergies renouvelables
Au sein de ces énergies renouvelables, la géothermie n’est pas suffisamment
connue du grand public. Elle se positionne cependant comme une alternative de premier plan à
l’emploi des énergies fossiles tant par les potentialités qu’elle offre que par les atouts dont
elle dispose. C’est un des objectifs du site institutionnel "Géothermie Perspectives" que de la faire connaître le plus largement possible
Revenir en haut Aller en bas
 
La géothérmie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plantomania :: ESPACE ENVIRONNEMENT ET RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE :: DISCUSSIONS GENERALES-
Sauter vers: