Plantomania
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Plantomania

discussion sur les plantes et les jardins
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
Voir le deal
15.99 €

 

 Le rechauffement de la terre

Aller en bas 
AuteurMessage
allopacs
Confirmé
allopacs

Nombre de messages : 820
Localisation : Portes-Les-Valence
Date d'inscription : 28/02/2005

Le rechauffement de la terre Empty
MessageSujet: Le rechauffement de la terre   Le rechauffement de la terre EmptyMar Juil 05 2005, 10:29

Le réchauffement de la Terre est enfin confirmé


crédit : NASADes scientifiques de la NASA (l'agence spatiale américaine), Columbia University, New York, et du Laboratoire National Lawrence Berkeley, Berkeley, Californie ont démontré que la Terre absorbe plus d’énergie solaire qu’elle n’en émet vers l'espace.

Le bilan énergétique de la Terre n'est plus équilibré
Avec un cumul d'environ 0,85 watt par mètre carré, leurs travaux mettent en évidence que le bilan énergétique de la Terre n'est pas nul et conduira à un réchauffement de la température moyenne de la Terre d'environ 0,6°c d’ici à la fin du siècle.
Les scientifiques à l'origine de ses nouvelles informations précisent qu'avant les années 1960, le surplus ne ne dépassait pas quelques dixièmes de watt et que ce n'est que depuis le début du XXième siècle que le phénomène s'est emballé.

Un réseau de sondes sur les océans
Ces conclusions font suite à des mesures de températures prises sur les océans durant les dix dernières années.
Les chercheurs se sont ainsi appuyés sur quelque 1 800 engins flotteurs équipés de toute la technologie nécessaire; déployés sur les mers de toute la surface du globe depuis l’an 2000, ils font partie d’un effort international de surveillance appelé Argo. Ces petits robots flottants plongent régulièrement jusqu’à 1,6 kilomètres de profondeur pour prendre des relevés de la température et d’autres paramètres.

Les rejets excessifs des sociétés humaines en cause
«Plus de doute possible: les gaz produits par les humains sont la cause dominante du réchauffement observé» de dire James Hansen, directeur de l’institut Godard pour l’étude de l’espace de la NASA, au Earth Institute de l’université Columbia. «Ce déséquilibre énergétique est la piste que nous cherchions.»
Cet excès de chaleur est une conséquence attendue de la pollution atmosphérique planétaire induite en particulier par le dioxyde de carbone, le méthane, l'ozone (qui sont des gaz à effet de serre) et les particules de carbone.
Ces gaz maintiennent dans l'atmosphère la radiation infrarouge de la Terre et participent à l'élévation de température. C'est le principe de l'effet de serre.

Le danger de l'inertie thermique des océans
De plus, d'après l'auteur de cette nouvelle étude, James Hansen, les océans, de par leur inertie thermique, restitueront pendant le siècle à venir cet excès de chaleur (en cours d'accumulation) à l'atmosphère.
Ainsi, même si les émissions de gaz à effet de serre étaient largement diminuées dans les années à venir, le climat continuera de se réchauffer car les océans mettent plus de temps que les terres à réagir à des modifications du bilan énergétique de la Terre. Les océans absorbent donc en ce moment un surplus d'énergie qui sera dégagé par la suite.
Cela ne doit en aucun cas nous rendre fataliste car nous pouvons encore atténuer l'impact du réchauffement futur en réduisant dès maintenant nos émissions de gaz à effet de serre...

Vers une augmentation du niveau des océans
Les conséquences prévisibles et déjà visibles sont une augmentation des niveaux moyens des océans à cause notamment de la fonte des calottes glaciaires et surtout de la dilatation thermique des océans.
Depuis 1993, des satellites de mesure du niveau des océans ont enregistré une élévation de 3,1 cm par dizaine d'années.
Jean Jouzel, directeur de l'Institut Pierre-Simon-Laplace et membre du GIEC (Groupe Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat) explique au journal Le Monde que "cela signifie que nous subirons pendant longtemps les effets du déséquilibre énergétique actuel, même si on maintient les GES (Gaz à effet de serre) à leur taux d'aujourd'hui. Le niveau des océans continuera aussi à s'élever de 10 à 25 cm pendant plusieurs siècles. Si on ne stabilise pas le taux des GES, ce sera pire, car l'élévation sera de 40 cm par siècle. Aussi, l'idée que certains avancent, selon laquelle le recours à de nouvelles techniques pourrait minimiser les dégâts, est illusoire comparée à l'énorme énergie des océans. C'est donc un défi considérable qui attend l'espèce humaine. Nous relâchons actuellement dans l'atmosphère 7 milliards de tonnes de carbone par an. Pour stabiliser la situation, il faudrait descendre à 2 milliards de tonnes. Cela plaide donc en faveur de l'Europe, qui souhaite limiter à 2 ºC l'augmentation de la température par rapport à celle qui prévalait avant l'ère industrielle."
Revenir en haut Aller en bas
 
Le rechauffement de la terre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plantomania :: ESPACE ENVIRONNEMENT ET RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE :: DISCUSSIONS GENERALES-
Sauter vers: